Tourisme à Budapest -17 choses à voir et à faire à Budapest (Activités et attractions)

Budapest

Capitale de la Hongrie, Budapest en est aussi la plus grande ville avec 1.7 million d’habitant pour une superficie de 525 km². Chargé d’une Histoire très importante de par sa situation géographique, la ville de Budapest a gardé un patrimoine gigantesque en hommage, et en souvenir aux différentes cultures ayant fait la Hongrie. Autrefois ville plutôt modeste, Budapest s’est rapidement bâtie notamment par l’occupation ottomane. Elle est devenue aujourd’hui une des plus grandes villes européennes. Appelée « Perle du Danube », cette cité accueille plus de 4.3 millions de visiteurs chaque année. Voici les 17 attractions ou monuments à absolument visiter lors d’un voyage à Budapest.

Basilique Saint-Etienne

C’est basilique est aussi appelée Basilique Saint-Etienne de Pest. Son architecture néo-classique caractérise sa forme et sa taille imposante. Cette église catholique est la plus grande de Hongrie. Elle peut accueillir jusqu’à 8500 personnes. Sa construction a débuté en 1851 et n’a été terminée qu’en 1905 seulement. L’Empire François-Joseph Ier d’Autriche-Hongrie inaugura lui-même cette église. Ses deux clochers s’élevant à 96 mètres de haut font de cette église le bâtiment le plus élevé de la ville. L’intérieur de cette église a été décoré par de nombreux artistes hongrois comme Mor Than ou Bertalan Szekely. A l’intérieur de cette église, la relique de la main du roi Saint-Etienne est exposée.

Place des Héros

Cette place inscrite au patrimoine mondiale de l’UNESCO a été construite en 1896 en hommage à l’anniversaire des 1000 ans de l’installation des magyars en Hongrie. En effet, le peuple hongrois est directement issu d’une ethnie venant d’Asie-Centrale, de l’Oural précisément. Ils accompagnèrent les Huns dans leur conquête de l’Occident et arrivèrent ainsi en Hongrie. Cette place les célébrant est constituée de nombreux monuments comme la tombe du soldat inconnu ou le monument du millénaire. C’est sur cette place qu’est morte Imre Nagy, une opposante à la République Populaire de Hongrie. De nombreux hommages lui ont donc été rendus depuis sa mort sur cette place.

Bastion des pêcheurs

Ce bastion des pêcheurs est un des plus emblématiques symboles de la Hongrie à l’International. Il a été construit pour protéger les pêcheurs qui étaient chargés de la garde d’une partie du mur d’enceinte. Depuis cette époque, le mur d’enceinte est disparu, cependant ce bastion existe toujours. Ce bastion se trouve sur le chemin pour aller au château de Buda. Si vous n’avez pas peur de marcher un petit peu, je vous conseille d’accéder au château par la promenade du bastion des pêcheurs. Vous longerez le Danube et découvrirez au bout d’un moment ce magnifique petit château et sa petite église.

Parlement Hongrois

Construit de 1885 à 1904, Ce bâtiment a toujours été le siège du Parlement Hongrois. Sa flèche culmine comme les tours de la cathédrale à 96 mètres de haut. Avec plus de 18 000 m² de surface, ce bâtiment est le plus grand d’Hongrie. Il s’étend face au Danube. Sa façade mesure 268 mètres de long. Depuis que le Parlement a été réduit à une seule chambre, seule une partie du bâtiment est utilisé. C’est entre autre depuis un des balcons de ce Parlement que la République de Hongrie a été proclamée en 1989 après la chute du mur de Berlin.

Pont des chaînes

Appelé aussi Lanchid en Hongrois, ce pont suspendu permet aux voitures, aux piétons et aux cyclistes de traverser le Danube. Il mesure plus de 380 mètres de long. Deux tours supportent le poids du tablier. Ces tours mesurent 14.8 mètres de haut. Ce pont a été construit de 1839 à 1849, il a longtemps été l’un des plus longs ponts suspendus du monde avec le « Grand pont suspendu » en Suisse. En 1945, à la fin de la guerre, les Allemands sabotèrent tous les ponts de la ville, le Pont des Chaînes n’y échappa pas. Il fut cependant reconstruit et a ré ouvert en 1949.

Opéra d’Etat Hongrois

Cet opéra a été inauguré en 1884. Il peut actuellement accueillir 1261 visiteurs et spectateurs en places assises. Sa construction a été ordonné par l’empereur François-Joseph d’Autriche-Hongrie. Son style est néo renaissance. Cependant, de nombreux éléments baroques peuvent être retrouvés à l’intérieur comme à l’extérieur de ce bâtiment. En plus de l’opéra hongrois, ce bâtiment accueille le ballet hongrois. Son auditorium en forme de fer à cheval est réputé pour son acoustique exceptionnelle. Ainsi, cet opéra est très réputé à l’international.

Cinéma National Urania

Aussi appelé Théâtre cinématographique national Urania, ce bâtiment est un très vieil immeuble du 8ème arrondissement de Budapest. Il fut autrefois l’un des premiers cinémas ouvert en Europe. Aujourd’hui, il accueille de nombreuses expositions sur le thème du cinéma et du divertissement. En plus, de nombreux spectacles y sont joués ainsi que quelques films.

Théâtre national

Autrefois théâtre de Pest, ce bâtiment a été reconstruit en 2002 sous l’impulsion du gouvernement. Ce bâtiment bien que très moderne a souhaité garder des éléments très anciens pour rappeler une architecture néoclassique voir baroque. En effet, sa taille rappelle l’architecture néoclassique. Il est très imposant et domine la place à laquelle il fait face. Mais de façon plus baroques, neufs statues colorées sont disposées sur la façade du bâtiment.

Musée des Beaux-Arts

Situé sur la fameuse place des héros citée précédemment, ce musée a aussi été construit pour célébrer le millénaire de l’arrivée des Magyars en terre aujourd’hui hongroise. Il n’a été ouvert que dix ans plus tard en 1906. Avant 1896, la gestion du patrimoine culturel de la ville de Budapest et de la Hongrie était très privée. La famille de l’empereur et quelques autres familles influentes proposait un accès limité à leurs collections. En 1896, la municipalité propose de construire un musée gratuit rassemble des milliers d’œuvres d’art. C’est chose faite car aujourd’hui la réserve du musée compte 10 000 objets dont 3000 peintures. Il permet de rassembler des œuvres autrefois éparpillées dans tout l’empire et dans toute la Hongrie. En plus d’une exposition permanente, le musée propose des expositions temporaires en partenariat avec d’autres musées du monde. Aujourd’hui, les œuvres ne se limitent plus aux compositeurs hongrois mais à beaucoup de nationalités différentes de compositeurs.

Musée National Hongrois

Construit de 1836 à 1846, ce musée est un symbole de l’indépendance hongroise. Conçu avec une architecture néoclassique, ce bâtiment a gardé son architecture d’origine malgré les différentes guerres. Ce bâtiment héberge le musée d’Histoire de la ville de Budapest et le musée d’Histoire de la Hongrie qui ne font qu’un. Il accueillait autrefois les œuvres d’art cependant sa surface était trop réduite et le musée des beaux-arts a été construit.

Château de Buda

Aussi appelé palais de Budavar, ce château est l’ancien palais royal. Il a donc accueilli nombre de rois de Hongrie. Il fait désormais partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Son architecture gothique, Renaissance et baroque a évoluée à travers le temps. En effet, ce palais n’a pas cessé d’être en construction depuis le 14ème siècle jusqu’au 20ème siècle. Presque entièrement détruit par les Soviétiques pendant la Seconde Guerre Mondiale, ce palais n’a été que très peu rénové depuis. Les soviétiques ont reconstruit les principales formes du palais mais n’ont ajouté aucun ornement, aucune décoration. Un projet existe cependant pour lui redonner la beauté qu’il avait avant la guerre.

L’avenue Andrassy

Cette avenue s’étend sur plus de 2300 mètres de long du centre-ville au parc municipal. Cette avenue fut inaugurée en 1876. Cependant, elle ne fut terminée qu’en 1885 entièrement. Beaucoup de lieux culturels majeurs jalonnent cette avenue. On peut citer notamment l’Opéra national, la Maison de la Terreur : sorte de musée en hommage aux victimes des différents totalitarismes ayant existés au cours du 20ème siècle, le musée Franz Liszt ou encore la galerie Kogart. Cette avenue a pris le nom de son créateur le comte Gyula Andrassy. Depuis 2002, cette avenue est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Café Bergeaud

La maison Bergeaud est un bâtiment assez vaste datant de 1858 hébergeant la pâtisserie et la brasserie Bergeaud. Ce café Bergeaud représente tout ce qu’il y a de plus chic dans cette ville de Budapest. Ainsi, de nombreux monarques ayant été à Budapest se sont arrêtés dans ce café. On peut aussi parler de Sissi, impératrice d’Autriche-Hongrie, qui appréciait beaucoup aller dans ce café. Le nom Bergeaud vient du nom de la famille suisse qui a émigré en Hongrie pour fonder ce café. Leurs produits sont très bons mais attendez-vous à ouvrir très grand le prote monnaie car ici un gâteau et un café coûte 10 euros. Cependant, le prix vaut bien la qualité du service et la beauté de l’endroit.

Halles centrales de Budapest

Les Halles centrale de Budapest sont le premier lieu de vente de produit comestible frais. Vous retrouverez sous cet immense édifice de dizaines de marchands de fruits, de légumes ou encore de viande ou de fromage. Son style néogothique peut rappeler les édifices parisiens comme les différentes gares de Paris et leur toit de verre. En plus des produits généraux, ce marché vend aussi une multitude de produits traditionnels de Hongrie. Vous pourrez y manger des salamis hongrois par exemple. Des lieux pour se repose ou manger ont aussi été disposés aux visiteurs.

Marché aux puces Ecseri

Situé dans le 19ème arrondissement de Budapest, c’est le plus grand marché aux puces du monde ; Ouvert tous les jours à partir de 8 heures du matin, vous retrouverez toutes sortes d’objets artisanaux, d’antiquités. Une majorité d’objets de la période communiste et nazie est vendue dans ce marché aux puces. Le marché est entièrement couvert. Tous les produits sont d’assez bonne qualité en général et les prix pratiqués sont plutôt bons.

Sziget Festival

A l’origine, ce festival a été conçu pour rassembler les artistes musicaux hongrois après la fin du communisme interdisant un large panel de musiques différentes. Il est situé sur une petite île, l’île d’Obuda qui est presque entièrement boisé sauf aux zones où se tiennent des scènes. Ce festival a toujours lieu chaque année et rassemble presque 500 000 personnes du monde entier. Ce qui en fait le premier festival en plein air d’Europe. Aujourd’hui les artistes sont internationaux, et les musiques sont beaucoup plus électro qu’à l’origine.

Gare de Budapest-Keleti

Plus grande gare ferroviaire de Budapest, elle a été construite dans les années 1870 – 1880 pour ouvrir finalement en 1881. Elle a été ouverte pour rassembler une partie du trafic des cinq principales gares de la ville. Le style du bâtiment est très difficile à définir. En effet, son architecture reprend des éléments de nombreux styles différents comme le gothique, le baroque, le néoclassique et le moderne.

Guides de voyage