Tourisme à Cracovie -17 choses à voir et à faire à Cracovie en tant que touriste (Activités et attractions)

Explorez les mines de sel de Wieliczka

Cette attraction touristique très populaire située non loin de Cracovie accueille chaque années plus d'un million de visiteurs, venus voir l'une des plus anciennes mines de sel au monde dont l'histoire remonte au début du Xième siècle. Même si la mine a officiellement ouvert ses portes dans les années 1200, certaines preuves suggèrent que le sel y a été extrait dès les années 1040. Cet endroit a généré des millions d'emplois à plusieurs générations de polonais au fil des ans, et a permis à la monarchie de réaliser d'importants bénéfices. La mine a d'ailleurs été exploitée jusqu'en 1996, lorsqu'elle a dû être fermée en raison du prix très bas du sel. En tant que visiteur, voir les vestiges de cette époque est vraiment quelque chose de fascinant. La plupart de ceux qui travaillaient dans la mine était catholiques, et lorsque les mineurs réalisèrent que cela leur prenait trop de temps de remonter à la surface pour les divers cultes et activités religieuses, ils décidèrent à la place de ramener leur église au fond de la mine. Ils y ont entre autres sculpté une grande cathédrale, de nombreuses statues, et bien plus encore. La mine de sel de Wieliczka est maintenant inscrite sur la liste du Patrimoine Mondial en raison de sa valeur architecturale et culturelle.

Visitez l'ancien quartier juif (Kazimierz)

L'ancien quartier juif de Cracovie, devenu le quartier bohème Kazimierz, est un lieu à ne surtout pas manquer lors de votre séjour. Il représente une partie importante de l'histoire du pays puisqu'une grande partie de la population est juive, ce qui a fortement marqué les villes et l'ensemble de la société polonaise. Il y a beaucoup à voir et à apprendre sur la façon dont le peuple juif a vécu et vit aujourd'hui en Pologne. Lors de votre visite dans le quartier, vous pourrez visiter la synagogue Izaak Jakubowicz dont la construction date de 1638, ce qui en fait la plus ancienne de la ville. Vous y trouverez une représentation assez correcte du mode de vie juif et de l'histoire du pays. Il est également intéressant de noter que ce quartier est très populaire auprès des jeunes de Cracovie, en raison de son activité nocturne et de ses agréables restaurants servant de la bonne nourriture à un prix généralement plus bas que dans les autres parties de la ville.

Promenez-vous en admirant la Vieille Ville (Stare Miasto)

Cracovie est l'une des rares villes polonaises a avoir été en grande partie épargnée par les bombes et la destruction lors de la Seconde Guerre Mondiale, les seuls lieux pris pour cible étant en réalité les ponts et les aéroports entourant la ville. Grâce au fait que le centre-ville ait complètement échappé à la guerre, tout l'héritage historique a pu y être préservé. Stare Miasto, la Vieille Ville, est la plus ancienne partie de Cracovie et a été fondée dans les années 1200. Vous pourrez vous promener dans ce quartier très agréable afin d'en découvrir la magnifique architecture qui a traversé les siècles. Cette architecture incroyable est présente dans toute la ville, tout comme les nombreuses petites boutiques de souvenirs, les musées, les bars et les restaurants possédant de superbes terrasses. Visiter ce quartier permet de comprendre facilement pourquoi Cracovie est considérée comme l'une des plus belles villes d'Europe. La Vieille ville est à présent sur la liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO et vous y trouverez plusieurs sites touristiques à ne pas manquer. En voici trois d'entre eux :

La Place du Marché principal (Rynek Główny)

Il est presque impossible de rater cette immense place du marché qui s'étend dans la Vieille Ville. Elle est de loin la plus grande datant du Moyen Age, avec sa superficie totale de 40 000m². Cet endroit est un véritable lieu de rencontre où se retrouvent tous les jours les habitants dans l'un des nombreux bars, restaurants ou cafés.

La Halle aux Draps de Cracovie (Sukiennice)

Le Sukiennice est un immense bâtiment construit lors de l'âge d'or de la Pologne et était dans les années 1400 un pôle important pour le commerce international. On y trouvait des produits exotiques tels que de la soie, des épices, du cuir et de la cire importés d'Orient. Aujourd'hui encore vous pourrez vous faire une idée de ce que c'était d'acheter des marchandises dans ce centre commercial historique, sauf qu'au lieu de produits exotiques il s'agira de cadeaux et de souvenirs. À l'étage se trouve une section du Musée National de Cracovie qui contient une grande collection de peintures et de sculptures polonaises. Vous trouverez également au sous-sol de Sukiennice l'accès au nouveau musée Rynek Underground. Ce spectaculaire musée souterrain s'étend sous la grande place du marché et propose des expositions remarquables sur la vie à l'ère médiévale.

La basilique Sainte-Marie

Cette basilique de style gothique construite en briques à la fin du XIIIème est située en plein cœur de la Vieille ville. L'édifice dans son ensemble est superbe et il est l'un des monuments principaux de Cracovie. À l'intérieur de la basilique se trouve le plus ancien autel en bois de style gothique d'Europe, ce qui est déjà en soi une attraction fascinante. Notez qu'une mélodie est jouée à la trompette toutes les heures depuis la plus haute tour de la basilique. La musique s'interrompt en plein milieu en hommage à un trompettiste abattu alors qu'il jouait dans la tour quand les Mongols ont envahi Cracovie.

Allez voir la spectaculaire colline du Wawel et ses monuments

Vous trouverez sur cette superbe colline deux sites incontournables de Cracovie : le château royal et la cathédrale. Le château du Wawel est un édifice stupéfiant qui fut le centre du pouvoir polonais, dans lequel les rois de Pologne ont siégé et gouverné le pays pendant des siècles jusqu'aux années 1500. Il est intéressant de savoir que le château a été partiellement détruit aux XVIIème et XVIIIème siècles lorsque de l'invasion de la Pologne par la Suède. La cathédrale est également un magnifique bâtiment, principalement connue en raison des personnalités historiques importantes qui y sont enterrées, ainsi que les nombreux couronnements qui y ont eu lieu. Les visiteurs peuvent monter au sommet de la tour de la cathédrale afin d'avoir une très belle vue sur la ville et en profiter pour admirer la grande cloche Sigismund de près de dix tonnes. Le fleuve Vistule passe sous la colline, ce qui en fait un endroit agréable parfait pour s'asseoir et recharger un peu ses batteries avant de repartir à l'aventure dans les rues de Cracovie.

Le parc national d’Ojców

Créé en 1956, le parc national d’Ojców vaut réellement le détour. Il s’étend sur une petite partie du plateau de Cracovie dans les vallées de deux rivières : Pradnik et Saspowka. Il fait partie du groupe des zones protégées des parcs paysagers du « Jura polonais. Le parc abrite près de 400 grottes et cavernes naturelles, creusées dans le calcaire. Ne manquez pas la « Massue d’Hercule », une roche naturelle très particulière. Vous y découvrirez également la chapelle Saint-Joseph-Artisan, les ruines du château gothique d’Ojców et le château de Pieskowa Skala, un des mieux situés en Pologne. Sa construction actuelle, en roche calcaire, date de la Renaissance.

Le château Ogrodzieniec

Les ruines du château Ogrodzieniec se trouvent dans le village de Podzamcze, sur la route de Pilica, dans le Jura cracovien. Datant du 14ème siècle, il fut modifié dans le style Renaissance au 16ème siècle. Il devait protéger le sud de la Pologne contre les attaques des Tchèques et des Tatars. Abandonné à partir de 1810, après avoir été pillé et saccagé durant l’invasion suédoise, il reste encore un fragment de la douve. Sa construction s’intègre parfaitement dans le paysage naturel. Il est possible d’en visiter les différents étages ainsi que les souterrains et une tour, depuis laquelle on peut admirer la vue.

Les fortifications

Cracovie est une ancienne ville fortifiée dont il reste encore quelques murailles dans le centre historique. Ne manquez pas le Château de Wawel, datant du 13ème siècle et ancienne résidence des rois de Pologne. Ce joyau accueille également les bijoux de la couronne ainsi que des expositions temporaires. Au bas de la colline, au pied de la Vistule, une réplique, quoique réduite, du célèbre dragon, emblème de la ville émet des bruits rauques et laisse échapper de la fumée… ! Ne manquez surtout pas la Barbacane gothique, perle des fortifications cracoviennes, d’avril à octobre ! Des tournois de chevaliers et des jeux y sont organisés durant l’été !

L’université Jagellonne

L’université de Cracovie est une des plus anciennes d’Europe Centrale. Fondée au 14ème siècle, elle compte, parmi ses étudiants les plus célèbres, Nicolas Copernic ou Karol Józef Wojtyła, plus connu sous le nom de Jean-Paul II. Cracovie est réputée comme l’une des capitales européennes de la vie estudiantine. L’université accueille chaque année des centaines d’étudiants étrangers, notamment à travers le programme Erasmus. Si vous ne maîtrisez pas le polonais, de nombreux cursus sont dispensés en anglais.

Le jardin botanique de l’université Jagellonne

Si vous visitez l’université, ne manquez pas de découvrir le jardin botanique attenant. Fondé en 1783, il occupe une superficie de 9,6 hectares. C’est le plus ancien de Pologne et il est inscrit dans le registre des monuments historiques de Cracovie depuis 1976 en tant que monument naturel et monument de la science et de l’horticulture. Il regroupe plus de 5 000 espèces et variétés de végétaux. Il dispose de trois serres, dont deux sont ouvertes au public. On trouve également dans l’enceinte du jardin, le Musée Botanique, l’Atelier de l’histoire de la Botanique J. Dyakowska ainsi qu’une station météorologique qui fonctionne depuis 1825.

Les musées de Cracovie

Si vous êtes amateur d’art et d’histoire, vous serez enchanté de votre visite à Cracovie. La ville possède plusieurs musées, pour la plupart, ouverts gratuitement un jour par semaine. La vie culturelle est extrêmement riche depuis la Renaissance. De plus, de nouveaux musées ont vu le jour récemment : art contemporain, seconde guerre mondiale, Cracovie médiévale et d’autres ont été entièrement rénovés : musée d’art du 19ème siècle sur la Halle aux Draps. La plupart des musées se concentrent dans et autour de la vieille ville (musées d’art de Cracovie, musées d’histoire de Cracovie, Manggha (musée d’art et des techniques du Japon), musée de l’aviation).

Les souterrains de la Grand-Place

Entre la Halle aux Draps et l’église Notre-Dame, se trouve un véritable trésor de connaissance du passé de Cracovie. L’ouverture du musée des souterrains, en 2005, a été précédé de fouilles archéologiques qui ont permis de nombreuses découvertes. Le niveau de la Grand-Place s’est relevé de plusieurs mètres, au fil des siècles. En descendant dans les souterrains, il est possible de retourner jusqu’en 1257, à l’époque de la refondation de la ville. Des fondements d’habitations datant des 12ème et 13ème siècles ont également été retrouvés. Un itinéraire « Sur les traces de l’identité européenne de Cracovie » permet de retrouver l’atmosphère de la place du marché au Moyen Âge.

Le palais Krzysztofory

On peut y découvrir les changements qui se sont opérés à Cracovie durant les siècles et admirer, durant l’hiver, les célèbres et fabuleuses crèches de Noël cracoviennes. Ce bâtiment historique est situé à l’angle de la Grand-Place et constitue le site principal du Musée historique de Cracovie. Une magnifique loggia en arcade orne la cour et, à l’intérieur, on peut y admirer des stucs du 17ème siècle et des polychromies du 17-19ème siècles. L’exposition permanente du palais Cyberteka montre l’évolution de la ville de 1257 jusqu’à la période 1909-1915, période du principal essor de Cracovie.

Sanctuaire de la Divine Miséricorde

Le sanctuaire de la Divine Miséricorde consiste dans le parcours réalisé par Sainte Sœur Faustine à Cracovie. Il commence au couvent de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde à Lagiewniki, où elle vécut plus de cinq ans et où repose sa châsse (coffre contenant sa dépouille mortuaire). Le lieu a, depuis, été augmenté de nouveaux édifices sacrés qui forment le Sanctuaire de la Divine Miséricorde, dont la Basilique de la Divine Miséricorde. Le centre de culte est très dynamique et de nombreux pèlerins viennent du monde entier. Le Bienheureux Jean-Paul II, polonais, y est venu deux fois, en 1997 et en 2002, le Saint-Père Benoît XVI une fois en 2006 et le Pape François y est venu en juillet 2016.

L’aquarium et le musée d’histoire naturelle

Le musée de l’histoire naturelle de l’institut de la systématique et de l’évolution des animaux de l’Académie polonaise des sciences a été fondé en 1965 à Cracovie. Dans la collection du musée, se trouve un rhinocéros laineux, vieux de 30 000 ans, découvert à Starunia dans les Pré-Carpates (actuellement Ukraine) ainsi que des grandes collections de vertébrés, d’invertébrés, de minéraux, paléontologiques et archéologiques, soit au total plus de deux millions d’objets. L’aquarium-reptilarium abrite de nombreux animaux (poissons, serpents, araignées, tortues, reptiles) dans un cadre soigné, dont les magnifiques terrariums des caméléons ! Idéal avec des enfants ou par temps maussade !